Ptit Marc

 

Crédits photo : Olivier Soke

°1973

Vit et travaille à Liège

Ptit Marc suit des études aux Beaux-Arts de Liège et commence à exposer dans les années 90. Avec quelques amis, il se lance dans la BD alternative et dans l’autofiction. Pilier fondateur du fanzine Mycose qui reçoit plusieurs prix, dont celui à Angoulême en 2006. L’aventure dure 10 ans. Puis, l’introspection autobiographique a fait son temps et Ptit Marc s’affranchit de la contrainte des cases. Sa peinture prend plus de place, en puisant son inspiration dans le quotidien et la culture populaire. Depuis, Ptit Marc construit son monde : un univers entre BD et Street Art, à la rencontre des gens comme nous.

Ptit Marc peint comme il respire. Son trait agile navigue entre punk à la liégeoise et figuration narrative libre, en s’inspirant du quotidien et des gens qu’il croise. S’il les croque dans leur simplicité – et parfois leur monstruosité – c’est toujours avec humour et dans un rapport d’altérité. Comme il le dit lui-même : “Sommes toutes des gens comme nous!”

Ptit Marc est stakhanoviste de la figuration libre. L’artiste, qui se définit comme un plasticien plutôt que comme un peintre, a fait de ses contemporains un inépuisable objet narratif. Ptit Marc raconte ce qu’il voit des gens, partout, tout le temps, avec humour et sans moquerie. Prolifique, il ne manque pas de sources d’inspiration… ni de supports. Compilées tantôt sur toile, sur bois, sur verre ou sur planche de skate, ses peintures, sculptures ou objets de toutes sortes fourmillent de détails et jouent sur un contraste de complémentaires. – Maxime Arnaud

Sans titre