Nina Berman

 

Nina Berman est photographe documentaire, réalisatrice, journaliste et éducatrice. Son travail explore la politique américaine, le militarisme, les questions environnementales et les traumatismes post-violence. Elle est l’auteur de Purple Hearts – Back from Iraq, (Trolley, 2004) des portraits et des entretiens avec des vétérans américains blessés, Homeland, (Trolley, 2008) un examen de la militarisation de la vie américaine après le 11 septembre, et An autobiography of Miss Wish (Kehrer, 2017) une histoire racontée avec une survivante de la violence sexuelle qui a été présélectionnée pour les prix du livre Aperture et Arles. Parmi les autres bourses, prix et subventions, citons : la New York Foundation for the Arts, la World Press Photo Foundation, Pictures of the Year International, l’Open Society Foundation, le Center for Documentary Studies de l’Université Duke, la Knight Science Journalism Fellowship du MIT et l’Aftermath Project.

Son travail a été exposé dans plus de 100 lieux internationaux, de la Biennale du Whitney Museum aux murs de sécurité en béton du camp de réfugiés de Za’atari. Ses collections publiques comprennent notamment le Smithsonian National Museum of American History, le Museum of Fine Arts, Houston, le Museum of the City of New York, les Harvard Art Museums et la Bibliothèque nationale de France. Elle a participé à des ateliers pour jeunes photographes dans le monde entier et est professeur à l’école supérieure de journalisme de l’université Columbia, où elle dirige le programme de photojournalisme et de photographie documentaire.

http://www.ninaberman.com/

Marine Wedding