Chaim van Luit

 

° 1985
Vit et travaille à Bruxelles

Le travail de Chaim van Luit a un fort caractère performatif. Les expériences et les observations quotidiennes constituent la base d’un processus dans lequel l’intuition joue un rôle important. L’utilisation de matériaux inattendus et d’éléments de son environnement immédiat relie directement son travail à la tradition qui va de Duchamp en passant par le Dadaisme.

L’œuvre de Van Luit ne se réfère pas seulement aux traditions et à l’histoire du modernisme, mais elle est aussi fortement liée au contexte des événements actuels et à son interprétation personnelle. Il fait toujours résonner le lien entre la production artistique, le contexte sociopolitique et la contingence de la création de nouvelles significations. Van Luit aborde les questions d’actualité de manière modeste.

Sans prendre de position morale particulière, l’artiste joue de manière séduisante avec des sujets pertinents et parfois controversés.
Chaim van Luit est né en 1985 à Heerlen, aux Pays-Bas. Il est diplômé de l’Académie des beaux-arts et du design de Maastricht en 2011 et a été résident à l’Académie Jan van Eyck de 2013 à 2015

Van Luit a présenté des expositions personnelles, entre autres au Kasteel Wijlre, Wijlre (2020, NL) ; Meessen de Clercq, Bruxelles (2022, 2018, BE) ; P////////AKT, Amsterdam (2014, NL) ; Workshop Gallery, Beyrouth (2014, LB) ; Bonnefanten Museum, Maastricht (2013, NL), et a été nominé pour plusieurs prix. Son travail a fait partie d’expositions collectives a.o. à A Tale of A TUB, Rotterdam (2022, NL) ; Into Nature Bargerveen, Emmen (2021, NL) ; Kasteel Oud Rekem, Oud Rekem (2020, 2018, BE) ; Museum Kranenburgh, Bergen (2020, 2018, NL) ; GEM, Musée d’art contemporain de La Haye (2019, NL) ; Schunck, Heerlen (2019, NL) ; Bureau Europa, Maastricht (2019, NL) ; Whitehouse Gym, Lovenjoel (2019, BE) ; Stedelijk Museum Schiedam, Schiedam (2019, 2018, NL) ; Les Brasseurs, Liège (2018, BE) ; Kunstenfestival Watou, Watou (2018, BE) ; Schunck, Heerlen (2018, 2017, 2015, 2011, NL) ; Bonnefanten Museum, Maastricht (2017, 2015, 2014, NL) ; Van Eyck – Marres – Bureau Europa, Maastricht (2017, NL) ; Les Rencontres d’Arles, Arles (2017, FR) ; NAP, Amsterdam (2017, NL) ; Garage Rotterdam, Rotterdam (2016, NL) ; Nest, La Haye (2015, NL) ; Centraal Museum, Utrecht (2015, NL) ; P/////AKT, Amsterdam (2014, NL) ; Marres, Maastricht (2014, NL) ; Fondation internationale Manifesta, Amsterdam (2013, NL). L’œuvre de Chaim van Luit fait partie de collections publiques et privées aux Pays-Bas et à l’étranger.

http://www.chaimvanluit.com/

Cane