STEP BY STEP BOOGIE WOOGIE : performances par Tilhenn Klapper et Carisa Bledsoe

𝟭𝟵:𝟬𝟬 : performance Les Trois Vieilles par Tilhenn Klapper (voix + danse) et Mehdi Besnainou (guitare)
 
𝟮𝟬:𝟬𝟬 : performance participative et gustative House Rent Party (Harlem, 1944) par Carisa Bledsoe
 
𝗗𝗶̂𝗻𝗲𝗿 𝗛𝗮𝗿𝗹𝗲𝗺, donation libre, réservation souhaitée : info@space-collection.org
________________________
 

Tilhenn Klapper rappelle comment les gestes du rituel, de la répétition et des mouvements traditionnels, en l’occurrence inspirés de ses origines bretonnes, permettent de nouvelles perceptions de la réalité, voire des états de transe. Accompagnée de Mehdi Besnainou à la guitare électrique, elle présente Les Trois Vieilles, une pièce développée en 2022 inspirée des pas de danse bretons et de leurs fantômes.

Tilhenn Klapper est une artiste multimédia et chorégraphe franco-américaine, diplômée des Beaux-Arts de Paris (MFA – Atelier Danse-Chorégraphie Emmanuelle Huynh), de Sciences Po Paris (MA – écologie politique), et du Vassar College à NY (BA, Histoire de l’art et Philosophie). Née dans le Vermont (USA) dans une famille de thérapeutes en médecine traditionnelle japonaise, elle grandit en Bretagne. Elle s’intéresse aux formes et pratiques liant les humains à l’invisible et au sacré dans la pré-modernité. Ses œuvres sont des manières de garder le contact avec les mémoires et hallucinations enchâssées que la terre héberge. Elle travaille actuellement au sujet de la statuaire funéraire celte, et des danses traditionnelles Bretonnes.


La contribution de Carisa Bledsoe, née au Texas et vivant à Lyon, est centrale dans cette réinterprétation d’un héritage culturel occidental au regard du présent. Danseuse de formation, Carisa rappelle que le Boogie Woogie, d’origine afro-américaine, est né, entre autres, à Harlem dans la première moitié du 20ème siècle. Elle propose de nous rappeler le contexte historique et culturel du Boogie-Woogie coexistant avec celui de Mondrian, les House Rent Parties de Harlem où les musiciens s’affrontaient pour soutenir financièrement le loyer de leurs hôtes. Pour tous les invités, un dîner et de la musique étaient offerts en échange d’argent dans un bocal.

Carisa rêve d’une communauté utopique queer. Iel s’intéresse aux questions ayant trait à la sexualité et au genre, aux problématiques raciales, à l’enfance et à la mer. Carisa est diplômé.e d’un Bachelors de Fine Arts en Interarts Performance de l’Université de Michigan, Ann Arbor (U.S.A.), d’un Masters de Choréologue Benesh du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, et certifié.e en tant que Professeur.e de Yoga et de Mindfulness. Iel participe à des projets artistiques en Europe, en Amérique du Sud et aux États-Unis. En France, Carisa a dansé lors du Festival « Paris L’Été », au projet le « Grand Bal » au Grand Palais, dans le cadre du festival « MOVE » au Centre Pompidou, au Confort Moderne à Poitiers, à la Cité Internationale des Arts, et a rencontré Gaëlle Bourges dans le cadre de « Camping », au Centre National de la Danse Lyon, en 2019. Son travail de peinture est exposé de façon permanente au Zoo de Memphis, Tennessee, et sa notation érotique flotte sur la scène du zine underground de São Paulo, au Brésil.
Diapositive précédente
Diapositive suivante

L'événement est terminé.

Étiquettes :

Date

24 Juin 2023
Expired!

Lieu

New Space / Rue Vivegnis 234
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *