Warning: finfo_file(ttbc01-jpg.webp): failed to open stream: No such file or directory in /home/customer/www/space-collection.org/public_html/wp-content/plugins/modern-events-calendar-lite/app/libraries/main.php on line 3886

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/customer/www/space-collection.org/public_html/wp-content/plugins/modern-events-calendar-lite/app/libraries/main.php:3886) in /home/customer/www/space-collection.org/public_html/wp-content/plugins/modern-events-calendar-lite/app/libraries/main.php on line 3447
BEGIN:VCALENDAR VERSION:2.0 METHOD:PUBLISH CALSCALE:GREGORIAN PRODID:-//WordPress - MECv6.5.3//EN X-ORIGINAL-URL:https://space-collection.org/ X-WR-CALNAME:Space Collection X-WR-CALDESC:Le site de la collection REFRESH-INTERVAL;VALUE=DURATION:PT1H X-PUBLISHED-TTL:PT1H X-MS-OLK-FORCEINSPECTOROPEN:TRUE BEGIN:VEVENT CLASS:PUBLIC DTSTART;TZID=UTC:20130921T080000 DTEND;TZID=UTC:20131019T180000 DTSTAMP:20221117T110000 UID:MEC-ae2a2db40a12ec0131d48acc1218d2ef@space-collection.org CREATED:20221117 LAST-MODIFIED:20230728 PRIORITY:5 TRANSP:OPAQUE SUMMARY:Qui barre démarre – Emilio Lopez-Menchero DESCRIPTION:Barre de bois rond, rail Vignole, tube de polyéthylène : Emilio López-Menchero déambule et, barre à la main, cela ne passe pas inaperçu, qu’il s’agisse d’essayer d’être André Cadere, d’introduire dans l’enceinte d’une foire d’art contemporain un tube de PE de 12 mètres de long, un peu comme l’on glisse le fil dans le chas d’une aiguille, ou d’orchestrer le déplacement d’un rail de chemin de fer au travers de la ville, en guise de tentative de résilience collective face à quelque aberration urbanistique.\n\nConçue à l’occasion de l’acquisition par la Space du «Trying to be Dutroux», un projet commandité à l’artiste en 2009 à l’occasion de l’exposition «Toute cruauté est-elle bonne à dire ?», cette exposition d’Emilio López-Menchero met l’accent sur trois œuvres récentes de l’artiste. La première est une réflexion sur l’icône, deux barres de bois rond de Cadere à l’épaule. La seconde est une approche pénétrante d’un espace sociologique compact, réévaluant l’œuvre, le monument et la notion de travail. La troisième explore le champ urbanistique, ses failles et cicatrices. Toutes trois ont pour paradigme commun la déambulation d’un objet rectiligne de fort élancement, toutes trois s’inscrivent dans une pratique rituelle, toutes trois s’apparentent au jeu. Et comme au whist, lorsqu’un joueur surenchérit d’un pli : Qui barre démarre.\n\nLa présentation de ces «Trying to be Cadere» œuvres inédites produites pour cette exposition, prend, à Liège, une coloration singulière. Très lié à Jacques Charlier, André Cadere exposa en 1975  à la galerie Véga, sise à l’époque rue des Croisiers. En 1978, peu de temps avant son décès, il est reçu chez divers amateurs liégeois afin d’y présenter son travail. A ce titre sera également exposée une barre de bois rond d’André Cadere, l’une de celles avec lesquelles Emilio López-Menchero déambula à l’occasion de la production de ces nouveaux «Trying to be».\n\nCette exposition est conçue en collaboration par la SPACE Collection et la galerie Nadja Vilenne.\n Previous slide\n Next slide\n URL:https://space-collection.org/events/qui-barre-demarre/ LOCATION:Space / En Féronstrée 116 ATTACH;FMTTYPE=:https://space-collection.org/wp-content/uploads/2022/11/ttbc01-jpg.webp END:VEVENT END:VCALENDAR